Sélectionner une page

Comment faire un escalier ?

Un tuto, marche après marche, accessible à tous !

Voilà un exercice à priori inoffensif pour le commun des mortels… Jusqu’au moment de passer à l’action, quand on s’aperçoit que nos marches ne sont décidément jamais de la même hauteur !… Les manuels techniques sont souvent trop complexes, élitistes ou peu didactiques… Alors, on va juste essayer de faire simple et efficace!

 

QUELQUES TRUCS À SAVOIR POUR COMMENCER:

1- LA LIGNE D’HORIZON:

C’est le repère incontournable pour réaliser les personnages ou les décors de votre dessin et donc notre escalier… En gros, c’est la ligne imaginaire qui se perd tout au loin, à l’horizon quoi. Démonstration: Si vous regardez droit devant vous, la ligne d’horizon va se positionner tout naturellement au milieu de l’image. Elle est ici représentée en rouge ↓

ESCALIER1_1

 

Si vous regardez vers le haut, c’est à dire en contre-plongé, elle va se déplacer logiquement vers le bas de l’image ↓

ESCALIER1_2

Inversement, si vous regardez vers le bas, c’est à dire en plongé, elle va se déplacer vers le haut de l’image ↓

ESCALIER1_3

Mais pourquoi est il indispensable de situer la ligne d’horizon?

 

2- LES POINTS DE FUITE:

… Parce que c’est à partir de cette ligne imaginaire que l’on va pouvoir construire nos éléments en perspective, grâce aux Points de Fuite qui se situent toujours sur la ligne d’horizon !

ESCALIER2_1

ESCALIER2_2

 

ESCALIER2_3

 

RÉALISATION DE L’ESCALIER:

1- PLAN DE BASE:

ESCALIER3

2- CHOISIR LE NOMBRE DE MARCHES:

Disons 8 marches que l’on matérialise sur l’arrête du rectangle.

ESCALIER4_1

On relie chaque tiret au point de fuite concerné pour la perspective.

ESCALIER4_2

 

3- CHOISIR L’INCLINAISON DE LA PENTE:

Tracez une ligne verticale passant par notre point de fuite (fig A). Fixez un point d’inclinaison, plus ou moins haut selon le degré de pente désiré, et reliez le au bas de la première marche de notre escalier.(fig B ou C).

ESCALIER5

 

4- DU RÊVE À LA RÉALITÉ:

Tracez une deuxième ligne vers le haut de la première marche et reliez les deux extremités de ces 2 lignes bleues.(fig 1.) Y’a plus qu’à joindre les points d’intersections de nos droites bleues avec les lignes de fuite (fig 2, 3) ↓

ESCALIER6

Maintenant qu’on a le côté gauche de notre escalier, relions chaque marche vers le deuxième point de fuite.

ESCALIER7

Et pour fermer, l’escalier, rebelotte !.. On prend le même point d’inclinaison qu’on projette toujours sur les deux premières marches ( rappelez vous, nos lignes bleues ! ).. Et puis on fait le lien avec les nouvelles lignes de fuite pour obtenir nos marches côté droit (lignes noires )

ESCALIER8

Y’à plus qu’à repasser nos traits, de préférence à main levée car les petites inperfections donneront à votre escalier un effet très réaliste !

 

ESCALIER9

 

 

Send this to a friend